Archive for novembre, 2011

La photographie selon Matthieu Ricard

A la veille de l’exposition et de la conférence de Matthieu Ricard au festival de photo de nature de Montier-en-Der, l’Est Républicain a réalisé une interview dans laquelle Matthieu Ricard exprime sa façon de percevoir la photographie. Ces mots correspondent à ma vision de la peinture et de la photo, c’est pourquoi j’ai envie de la partager avec vous aujourd’hui :

« - La photographie apporte-t-elle une dimension supplémentaire à votre travail ?

- Elle m’apporte la joie de partager la beauté des paysages naturels et la beauté intérieure des êtres que je côtoie dans l’Himalaya depuis quarante ans.

- Bouddhiste, photographe… Est-il toujours question de la même lumière ?

- D’après les enseignements bouddhistes, la nature de bouddha est présente en chacun être. Par la photographie, je voudrais montrer la beauté de cette nature humaine. La beauté et la dignité peuvent coexister avec la souffrance la plus intense, et l’espoir peut survivre même à la destruction et la persécution la plus totale. Le peuple tibétain nous en donne la preuve, lui qui a su conserver sa joie, sa force intérieure et sa confiance, alors qu’il subit toujours une oppression tragique et un génocide culturel. Les images de souffrance, de détresse et d’ignominie abondent. Elles sont nécessaires pour éveiller les consciences et inspirer la détermination à intervenir et aider. Mais personnellement, je n’ai jamais pu prendre de telles images même lorsque l’occasion s’en est présentée. C’est sans doute une question de nature, mais pour moi, l’essentiel est d’inspirer la confiance et l’espoir, car c’est ce qui nous manque le plus et ce dont nous avons le plus besoin. »

Petite fille tibétaine nomade

Pour lire la suite de l’interview, vous pouvez vous rendre sur le blog de Matthieu Ricard. Prenez plaisir aussi à admirer toutes les photos de Matthieu Ricard sur son site, tant de beauté s’en révèle.

 

Rendez-vous à St Genis Pouilly

Ma prochaine exposition aura lieu au Centre Culturel Jean Monnet à Saint Genis Pouilly du 14 au 20 novembre 2011.

Vous pourrez y découvrir un nouvel abstrait et un paysage du Haut Jura (une commande) :

Danses sacrées
La Baragne

L’exposition est ouverte de 9 h à 12 h et de 14 h 30 à 18 h 30

11 rue de Gex – 01630 St Genis Pouilly